Comment transformer les internautes en prospects ?

Comment transformer les internautes en prospects ?

“La publicité digitale, un levier fort de développement pour les entreprises”

Comparativement aux années précédentes, le marché de la publicité digitale (publicité sur Internet) en 2018 a été multiplié par 2,5 : un record.
Et, pour transformer un internaute sur la toile en prospect, la publicité sur Internet dispose de nombreuses ressources.

Sources :  www.journalducm.com | Laurent Bour | 13 février 2019

Outre la diversité des terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones), elle use d’une gamme très diversifiée de supports : sites web, moteurs de recherches, réseaux sociaux…
Tous sont combinés de façon harmonieuse en fonction des objectifs sous la forme de publicités display ou de liens commerciaux : campagne bannière, vidéo, achat programmatique et SEA.

La publicité display ou la créativité dans tous ses états

En 2018, le Display global a connu une croissance de 30 % (1974 M€), représentant ainsi 40 % du digital.
Une publicité display est une publicité digitale graphique et interactive.

Elle a pour mission d’inciter au clic qui actionnera le lien redirigeant l’internaute vers une page définie sur le site de l’annonceur, par exemple une landing page.

In fine, comme les autres outils de la publicité sur le web, il s’agit de générer du trafic sur le site de l’annonceur en transformant l’internaute en prospect, d’augmenter son volume d’affaires, sa visibilité et sa notoriété.

Les campagnes bannières, un classique incontournable

À l’instar de l’insertion d’un visuel dans un magazine, d’une capsule radio, d’un spot télé, la bannière publicitaire sur le web est la parfaite expression de la publicité digitale.
Comme les autres formats, elle a pour fonction de promouvoir une organisation, une marque, un produit ou un service.

Une bannière se décline sous forme d’image statique ou animée en GIF, mais aussi sous divers formats aujourd’hui standardisés.

-Format 468* 60px : cette bannière classique est l’une des plus connues, car elle fait partie des premiers formats utilisés sur la toile. Toujours utilisée, elle perd toutefois de son attractivité au profit de formats plus grands et plus tendance.
-Format 128* 70px : la méga bannière doit son succès au développement des écrans de grande résolution en raison de son excellent rapport intrusion/visibilité.
-Format 60* 600px ou 120* 600px : la verticalité du skyscraper lui confère un impact plus grand du fait de l’espace important occupé sur la page. Cependant, il est à réserver pour un visuel purement graphique idéalement animé ou interactif.
-Format 300* 250px : ce pavé est l’un des plus utilisés en publicité digitale, notamment sur les grands sites éditoriaux. Centré sur la page, il offre une excellente visibilité, ce qui le rend très attractif pour la diffusion de vidéos.
-Format 250* 250px : l’incontournable carré s’intègre plus aisément à un contenu éditorial ou dans une colonne que le pavé.

Le programmatique, l’outil idéal de ciblage de campagnes

Selon la définition retenue par l’Observatoire, il faut entendre le programmatique comme « inventaires vendus via une mise en relation automatique entre acheteurs et vendeurs.
Y sont inclus tous les modèles de ventes automatisés : garanti/non garanti, prix fixe/RTB, private market places/ enchères ouvertes, self-served plateform/trading Desk.
Les réseaux sociaux sont aussi considérés comme des ventes en programmatique. »

Ultra intelligent, car combiné à la data, le programmatique permet d’envoyer le bon message, à la bonne personne, au bon moment, et ce, en temps réel.
Il cible donc les internautes de façon très fine pour optimiser les chances de les transformer en prospects, voire en clients.
Cela explique qu’il soit devenu un levier incontournable de la publicité digitale.

En effet, il représentait 67 % du Display global (1315 M€) en 2018, soit une croissance de 46 %, notamment en raison des réseaux sociaux à la commercialisation nativement programmatique.

Sites Internet et publicités digitales sont donc à travailler en continu et à mixer pour développer à la fois le trafic et le taux de conversion des internautes et mobinautes en prospects qualifiés.