Si le prospectus papier est en perte de vitesse, les promotions digitales (emailing, SMS, réseaux sociaux…) séduisent les clients et décuplent le trafic en point de vente.

 

Si les promotions sont moins attractives qu’autrefois, elles n’en restent pas moins toujours importantes au yeux des consommateurs. Et notamment les promotions digitales, en opposition aux traditionnels prospectus papier, en perte de vitesse. C’est en tout cas ce qu’il ressort d’une récente étude menée par Harris Interactive pour Armis, société spécialisée dans la digitalisation des prospectus et des opérations commerciales.

En effet, 55% des personnes interrogées affirment s’être déplacées en magasin au cours des trois derniers mois afin de profiter d’une promotion, et parmi eux, 94% ont converti cette visite en acte d’achat

A l’heure où il est de plus en plus difficile d’attirer le client en magasin, les promotions participent activement à l’augmentation du trafic en points de vente. D’après les résultats de l’enquête, 84% des Français privilégient l’achat en magasin, une tendance qui se vérifie aussi pour 78% des 18-24 ans, et 81% des 25-34 ans.

Les promotions digitales plébiscitées

L’étude d’Harris Interactive s’intéresse également aux supports de communication des promotions. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la publicité papier traditionnelle n’a plus vraiment la côte. Les prospectus papiers sont en effet qualifiés de « simple gaspillage » pour 70% des interrogés, et 41% déclarent même les jeter systématiquement.

A l’inverse, plus de la moitié des personnes interrogées (54%) considèrent que la promotion papier devrait être diffusée sur des canaux digitaux (emailing, SMS, publicité sur les réseaux sociaux, résultats sponsorisés sur les moteurs de recherche…).

Valorisée par le consommateur, la promotion digitale est également efficace : 68% des sondés déclarent ainsi lire les promotions diffusées via des canaux digitaux, et 49% se déplacent en magasin suite à celles-ci.
Parmi ces derniers, 39% utilisent les coupons et bons de réduction que l’on peut retrouver sur le net.
35% déclarent également profiter des publicités promotionnelles sur les réseaux sociaux et 32% sur les sites web et résultats sponsorisés d’une recherche.

Sources : www.lechommerces.fr | Karin Salli | 5 mars 2019